Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Aniche, les as de la route sont avant tout des Z’as du coeur

Publié le par MG

L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.

L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.

Créée le 24 décembre 2019, l’association de motards Les Z’as du coeur a réuni ce matin dans la cour de l’école maternelle Marcel-Cachin les membres du bureau et les adhérents avant d’entreprendre la première sortie collective depuis la mise en confinement. Dans une ambiance conviviale, ces passionnés de deux-roues motorisés originaires de la cité de Kopierre et des alentours mais aussi de Thumeries ou de Corbehem ont fait connaissance autour d’un petit-déjeuner offert par la boulangerie locale Saint-Honoré.

« C’est notre première rencontre en extérieur afin de respecter la distanciation encore nécessaire en cette fin de période de crise sanitaire », précise Sabelline Poiret, présidente de cette récente association à but non lucratif qui compte déjà à son actif 35 membres. « Notre première assemblée générale, qui s’était tenue dans la salle Claudine-Normand le 9 février, avait réuni près de 70 personnes. L’association est participative : tout le monde peut y adhérer ne serait-ce que pour une sortie assis à l’arrière d’une moto », ajoute-t-elle.

L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.
L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.

L'association caritative "Les Z'as du coeur" dans la cour de l'école Marcel-Cachin d'Aniche.

En effet, Les Z’as du coeur regroupe hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, Anichois ou non. « La moto est fédératrice », se réjouit le secrétaire Christophe Drevet. « On est loin du cliché habituel d’un univers de motards exclusivement masculin. Il suffit de regarder la composition du bureau. On est ouvert à tous sans distinction dans le respect absolu, évidemment, de la sécurité routière. La prévention a été suffisamment au coeur de nos débats »

Si l’idée première est d’organiser des balades en moto, l’objectif de ces promenades-découvertes consiste à récolter des fonds qui seront reversés en fin d’année à des associations reconnues venant en aide aux motards accidentés de la route. « Pour cela, nous travaillons avec une avocate de Lille, maître Péretié », renchérit Sabelline. « Nous mettons aussi en place des actions comme celle que nous avons menée le premier jour de déconfinement en petit comité mais avec banderole devant le Centre hospitalier de Douai et nous nous mobiliserons lors d’événements nationaux tels qu’Octobre rose ou le Téléthon. »

Quelques belles cylindrées de l'association "Les Z'as du coeur".
Quelques belles cylindrées de l'association "Les Z'as du coeur".Quelques belles cylindrées de l'association "Les Z'as du coeur".

Quelques belles cylindrées de l'association "Les Z'as du coeur".

« Rouler pour aider ». Pour relever ce challenge, Sabelline Poiret, Christophe Drevet, Valentin Goubet (vice-président) et Pascal Goubet (trésorier) invitent celles et ceux, motards ou non, qui voudraient donner un coup de main, partager leurs actions, participer à l’oeuvre caritative à rejoindre les membres de l’association pour rouler avec eux. En versant deux euros pour découvrir des endroits atypiques de la région derrière un motard expérimenté, tout le monde peut ainsi faire acte de bienfaisance.

Grâce à leur noble cause, la jeune association n’a pas eu de difficulté pour trouver quelques sponsors : « les restaurants La Boucherie de Douai et Du Garage d’Anzin, Multi Loisirs Distrtibution de Cuincy, Maison de peinture Théodore et JR Motorbike de Cambrai, S.E. Menuiserie d’Abscon où nous sommes clients nous ont immédiatement suivis », explique Sabelline. « D’ailleurs, durant le confinement, nous avons maintenu le lien avec nos soutiens et les remercions vivement. »

Il est 9h30. Dans la cour de l’école Cachin, les « as du coeur » s’apprêtent à prendre la route en direction de Bouchain. Il est possible, en cette journée de fête des pères, que leurs cylindrées rutilantes les conduisent cet après-midi à Saint-Quentin. Toujours est-il que d’autres sorties sont prévues dans les semaines à venir, notamment au Val-Joly et à Compiègne. Alors, « on the road again ».

Texte et photos : MG – 21 juin 2020.

Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.
Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.

Départ des "Z'as du coeur" dans la rue Wambrouck à Aniche pour une virée à Bouchain.

Commenter cet article