Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature

Marivaux, L'Ile des Esclaves, scène 1.

Publié le par MG

LA SCÈNE EST DANS L'ÎLE DES ESCLAVES. LE THÉÂTRE REPRÉSENTE UNE MER ET DES ROCHERS D'UN CÔTÉ, ET DE L'AUTRE QUELQUES ARBRES ET DES MAISONS. Scène I . − Iphicrate s'avance tristement sur le théâtre avec Arlequin IPHICRATE, après avoir soupiré. − Arlequin...

Lire la suite

Jim Morrison, poète

Publié le par MG

Leader charismatique et embématique du groupe The Doors, rockstar et sex symbol, James Douglas Morrison était avant tout un immense poète. Cependant, il ne publia de son vivant - et à compte d'auteur ! - qu'un unique recueil, The Lords and The New Creatures,...

Lire la suite

L'écriture d'une nouvelle policière à énigme (Pierre Boileau)

Publié le par MG

Document élèves Séance n°6 : La résolution de l'énigme Madame et Monsieur Vigneray ont été agressés dans leur appartement. Un détective privé, André Brunel, démêle les noeuds de l'enquête et trouve le coupable... - On pourrait appeler mon raisonnement...

Lire la suite

La rencontre amoureuse (Flaubert/Marivaux)

Publié le par MG

Documents élèves Séance n°1 ............................................... Nous sommes en 1840. Bachelier depuis peu, Frédéric Moreau va de Paris à Nogent-sur-Seine en bateau à vapeur. C'est dans ce cadre que surgit une femme... Ce fut comme une apparition...

Lire la suite

Emile Zola, La Curée

Publié le par MG

Cependant la fortune des Saccard semblait à son apogée. Elle brûlait en plein Paris comme un feu de joie colossal. C'était l'heure où la curée ardente emplit un coin de forêt de l'aboiement des chiens, du claquement des fouets, du flamboiement des torches....

Lire la suite

Louis Aragon, Les lilas et les roses

Publié le par MG

O mois des floraisons mois des métamorphoses Mai qui fut sans nuage et Juin poignardé Je n'oublierai jamais les lilas ni les roses Ni ceux que le printemps dans les plis a gardés Je n'oublierai jamais l'illusion tragique Le cortège les cris la foule et...

Lire la suite

Arthur Rimbaud, Le Dormeur du Val

Publié le par MG

C'est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D'argent ; où le soleil, de la montagne fière, Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons. Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue, Et la nuque baignant...

Lire la suite

Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre II

Publié le par MG

LA MARQUISE DE MERTEUIL AU VICOMTE DE VALMONT AU CHATEAU DE ... Revenez, mon cher Vicomte, revenez : que faites-vous, que pouvez-vous faire chez une vieille tante dont tous les biens vous sont substitués ? Partez sur-le- champ ; j'ai besoin de vous. Il...

Lire la suite

Colette : une femme de lettres qui a mal tourné ?

Publié le par MG

Sidonie-Gabrielle Colette (1873-1954) exprime en son temps les difficultés qu'elle rencontre à être une femme de lettres. En 1910, elle avoue, dans cet extrait de La Vagabonde, ne plus écrire, se refuser "le luxe d'écrire". Néanmoins, c'est ce mot même...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6